Les implants dentaires en cinq questions !

implants dentaires

Les implants dentaires en cinq questions !

Vous êtes très intéressé par la pose des implants dentaires ? Et vous aimeriez à savoir qui s’adresse cette technique, s’il existe des contre-indications, quelle est sa durée de vie… Découvrez les réponses dans cet article !

L’implant dentaire est une racine artificielle en forme de vis insérée puis fixée dans l’os de la mâchoire. Cette vis, cylindrique ou conique, est destinée à créer un ancrage résistant et durable sur lequel la fausse dent ou prothèse sera adaptée. Cette solution permet de retrouver une fonction de mastication, un meilleur confort au quotidien et une esthétique dentaire.

Cette technique s’adresse à qui ?

Cette solution est généralement proposée aux patients dont une ou plusieurs dents ont été arrachées à condition que le volume et la qualité de l’os de la mâchoire soient suffisants et en bon état. Ces paramètres sont généralement évalués à l’aide d’un scanner. Cependant, lorsque le volume d’os est insuffisant, il est possible de recourir à une greffe osseuse préalable. Il est également important que les dents voisines et la gencive soient saines.

Quand pose-t-on un implant ?

La pose d’un implant dentaire peut se faire, soit immédiatement après l’extraction d’une dent, soit après la cicatrisation de l’os et de la gencive. L’acte chirurgical est souvent simple et peu douloureux. Il se fait sous anesthésie locale comme pour le traitement d’une carie.
La prothèse définitive est réalisée après la solidification de l’os autour de l’implant (dans un délai de 2 à 6 mois). Dans certaines conditions, une prothèse provisoire peut être mise en place immédiatement après la pose de l’implant.

Existe-t-il des contre-indications ?

Un certain nombre de maladies générales constituent des contre-indications aux implantations dentaires : maladie cardiaque des valves, de maladie osseuse, de diabète mal contrôlé, de chimiothérapie ou de traitement immunosuppresseur après une greffe d’organe ou une parodontite non stabilisée par exemple. De plus, si vous fumez beaucoup, le dentiste risque fort de refuser de vous poser des implants, à moins que vous ne concédiez transitoirement à arrêter. En effet, le tabagisme augmente considérablement le risque d’échec de l’intégration osseuse des implants. En revanche, l’âge ne constitue pas de contre-indication à l’implantologie dentaire.

Les implants, sont-ils remboursés par la sécurité sociale ?

Les implants dentaires ne sont pas pris en charge par la Sécurité sociale, car ils sont considérés comme un acte « hors nomenclature ». Pour cette raison, certains font le choix de se tourner vers d’autres pays comme la Tunisie pour profiter de soins dentaires de qualité à des prix bien moins élevés qu’en Europe.

Quelle est la durée de vie des implants ?

Les implants dentaires Tunisie ne s’usent pratiquement pas et leur durée de vie ne dépend pas de leur solidité. Une fois qu’ils ont été Insérés dans l’os des maxillaires, les implants se comportent comme une racine dentaire naturelle et peuvent être atteint d’infection (péri-implantite). L’absence d’infection est le critère le plus important pour un succès à long terme. Une bonne hygiène bucco-dentaire et un suivi à long terme par un professionnel dentaire est donc primordial.

Share: