Greffe osseuse

  • Pourquoi la greffe osseuse
    La perte d’une dent crée une résorption progressive de l’os de la mâchoire. Lorsque la perte osseuse est importante, l’implantologie dentaire ne peut intervenir et placer un implant dentaire dans une zone trop étroite. Il est nécessaire de réaliser préalablement une greffe osseuse.
  • Déroulement de la greffe osseuse
    Le greffon, morceau d’os est prélevé sur le patient au niveau de la mâchoire, du menton, de la hanche, du tibia ou du crâne (paroi externe) et le plus souvent immobilisé par une ou plusieurs vis d’ostéosynthèse. Les greffes sont réalisées sous anesthésie locale le plus souvent. Le greffes réalisées sous anesthésie générale impliquent une hospitalisation et une longue période de rétablissement. L’os prélevé en dehors de la mâchoire s’applique dans certains cas nécessitant des augmentations de crêtes osseuses importantes ou si la qualité de l’os dans la mâchoire ne convient pas.
  • Durée de la greffe d’os
    Environ 1h30, réalisé sous anesthésie locale au cabinet sous neurolep analgésie + anesthésie locale, ou sous anesthésie générale pour les greffes d’os avec prélèvement au tibia ou au crâne.

    • Le délai supplémentaire
      Selon la complexité de la greffe à réaliser, l’augmentation du volume osseux peut se faire simultanément ou préalablement à la mise en place des implants. Si la greffe oseuse doit être faite au préalable, la mise en place des implants dentaires est différé de 3 à 8 mois environ afin d’obtenir la vascularisation du greffon.
    • La greffe simultanée
      Dans certains cas, la pose d’implant peut se faire simultanément.
  • Coût de la greffe d’os
    Si une greffe osseuse est nécessaire, elle doit faire l’objet d’un devis supplémentaire. Le coût d’une greffe osseuse varie entre 600 et 3000 Euros.
  • Prise en charge de la greffe osseuse
    Aucune prise en charge par la sécurité sociale pour cet acte de chirurgie Hors Nomenclature (HN).
  • Contraintes et risques de la greffe d’os
    En fonction du site de prélèvement, les inconvénients peuvent être la mise en place d’un « tape » sur le menton, des troubles de sensibilité dans le menton et la lèvre inférieure ou une tonsure limitée (pour le prélèvement d’os au crâne). Le port de toute prothèse dentaire est déconseillé pendant plus de 2 mois.
    La réalisation d’une greffe, comme tout acte de chirurgie, est soumis à un aléa thérapeutique. Cas d’infection, de perte du greffon ou un résultat ne permettant pas la pose d’implants.
La chirurgie maxillo-faciale apporte la possibilité de reconstruire des sites osseux larges et hauts. Les endettements les plus anciens, les crêtes les plus résorbées, l’os quasi inexistant ne sont plus des problèmes insurmontables. Un chirurgien maxillofaciale est capable de recréer des conditions idéales, sur le plan anatomique et sur le plan esthétique.

Les différentes provenances du greffon

  • Greffon Autogène : provient du même individuOstéogénique, oséoinductif, ostéoconductif, disponible, sécuritaire
  • Greffon Allogène : provient d’un individu de la même espèceOséoinductif, ostéoconductif, propriétés mécaniques moyennes à bonnes, manipulations plus facile , sécuritaire
  • Greffons Xénogène : provient d’une espèce différenteOstéconductif, disponible, propiétés mécanique moyennes, moyennement sécuritaire
  • Greffon Alloplastique : SynthétiqueOstéconductif, disponible, prévisible, bonnes propiétés mécanique, sécuritaire


Progrès : les « factueurs de croissance »

Plaquettes Riches en Fibrine – PRF ® (Choukroun, Schleicher 2000)
La technique PRF ( Plaquettes Riches en Fibrine ) permet de favoriser la croissance osseuse (facteur de croissance) et correspond à la législation française. Ce qui n’est pas le cas du Platelet Rich Plasma – PRP – qui emploi des thrombines bovine. Aucun traitement chimique anti coagulant n’est utilisé pour le PRF .

Rappel : Le sang est composé de 99% de globules rouges 0,2% de globules blancs et 0,6-1% de plaquettes (thrombocytes) servant à la coagulation du sang.

  • Préparation du PRF : Un prélèvement sanguin sur le patient de 4 à 8 flacons de 10 ml ( quantité minime par rapport au volume total) est effectué. La centrifugation des flacons de sang permet de séparer ses composants et de récupérer un concentré riche en plaquettes. Une partie sert à la préparation d’une fine membrane d’environ 1mm d’épaisseur et l’autre mélangée à de l’os autogène, allogène, xénogène ou alloplastique (synthétque) est utilisée pour combler le defaut osseux. La membrane sert à recouvrir les site chirurgical.
  • Utilisations cliniques : comblement de sinus avec selon les cas la possibilité de pose immédiate d’implant dentaire, comblement de déficit osseux après une extraction, ciatrisation des tissus mous après la mise en place d’implant.
  • Conclusion : Grâce au travail de l’ingénierie génétique ces 10 dernières années, la régénération de l’os se fait plus vite, en plus grande quantité et qualité et avec une marge sécurité par rapport aux autres méthodes.

Les autres techniques de centrifugation du sang

  • Platelet Rich Plasma P.R.P (Marx 1998)
  • Plasma Rich in Growth Factors P.R.G.F (Anitua 1999)
  • Platelet Rich Fibrin = P.R.F ® (Choukroun, Schleicher 2000)

Greffe osseuse
Votez pour ce contenu